LE BASSIN

09_06iris1 copie

lE BASSIN DE JARDIN:

Avoir un bassin dans son jardin est un rêve pour beaucoup de passionnés de la nature ; l’eau est une source de détente et de bien être. Après une journée de travail, la vue d’un bassin incite au calme. C’est aussi un espace de découverte pour les enfants, avec l’apparition d’unécosystème à observer ensemble. C’est pourtant un rêve facilement réalisable. Quelles que soient les dimensions du jardin, les possibilités de création ou les envies, nos produits vous permettront de faire un aménagement personnalisé.

Agriline est le seul spécialiste du bassin de jardin à proposer une gamme aussi complète. Deux marques complémentaires couvrent l’éventail des besoins en jardin aquatique. Avec lesproduits Agriline et Vivaria, il est très facile de concevoir son bassin de A à Z, puis de le décorer, de le faire évoluer et enfin de l’entretenir. En plus d’offrir tous les équipements, notre offre est adaptée aussi bien aux novices qu’aux professionnels, aux petits coins d’eau qu’aux grands espaces aquatiques.   Extrait du site officiel AGRILINE

ALIMENTATION POISSON DE BASSIN

Nous avons retenu les produits HIKARI , marque leader sur son marché et mondialement reconnue pour la qualité de ses produits. Un savoir-faire issu de la tradition japonaise qui voue une véritable passion aux poissons d’ornements dont les carpes Koïs. Les aliments issus de nombreuses recherches sont parfaitement adaptés aux besoins des poissons. Coloration, croissance, préparation aux concours ou simplement bien-être : Une large gamme vous est  proposé.

La carpe koï  鯉 du terme « nishikigoi » 錦鯉

Les carpes koï ont une place importante dans la culture japonaise, où elles sont un symbole d’amour et de virilité. Leur succès s’est étendu partout où ces poissons ont été exportés, elles apportent beaucoup de charme et de dynamisme à un bassin de jardin. Les carpes koï étant très calmes, elles apportent beauté et sérénité dans un bassin.

Au Japon, ces carpes servaient à agrémenter les jardins. Elles donnaient une touche de couleur, de vie et de sérénité dans ce lieu de repos. La tradition voulait que l’invité prestigieux choisisse en entrant le spécimen qu’il allait déguster pendant le repas.

Plus précisément, elles représentent la force et la persévérance, du fait qu’elles remontent à contre-courant les rivières et cascades du Japon et d’Asie. Selon la légende chinoise, les carpes du fleuve jaune, après avoir remonté le fleuve, s’envoleraient vers le ciel en se transformant en dragons. Cette légende serait à l’origine au Japon des koi-nobori (鯉, lit. « bannière carpe »), des manches à air en forme de carpes koï utilisées lors de la journée des enfants le 5 mai, ayant jadis pour objet d’encourager les garçons à être forts et valeureux.

On raconte que le philosophe Confucius reçut une carpe koï de la part du roi et aurait nommé son fils d’après ce poisson, car il était le seul à pouvoir remonter les chutes du fleuve Jaune.